Info: Was ist
Karbid?
Bilderserie:
Die Geschichte der Beleuchtung
L'Histoire de l'Éclairage
Startseite
Meine Continental Lampen
Continental
Firmengeschichte
Continental
weitere Infos
Continental
Warenzeichen
Info: Die Verwendung von Glimmer
bei Starklichtlampen.

Info: The use of Mica
in Pressure Lamps
Meine anderen Lampen
Links
Torstens
Lampenseite
Petromax
Forum
E-Mail
Neues
Alte und uralte Texte · Werbung · Abbildungen
Napoleum?

 

 

Kinley Licht und Apparatebaugesellschaft Frankfurt am Main.
Informationen zu diesem Hersteller sind bisher kaum verfügbar.
Hier findet sich das Wenige, was ich bisher gefunden habe.
Weitere Informationen gesucht. Bitte E-Mail

 

Werbeanzeige 1908 Kinley Licht
Werbeanzeige von 1908. Kinley Licht und Apparatebaugesellschaft
Ersparnis 500% gegen elektrisches Bogenlicht
Kinley-Licht

Petroleum-Press-Licht
ganz gefahrlos, für
Fabriken, Werkstätten,
Bahnhöfe, Strassen,
Plätze etc.

Transportable
Montagelampen.

Feinste Referenzen.
Prospekte zur Verfügung.
 300 Kerzen 2 Pf. p. Std.
 800 Kerzen 4 Pf. p. Std.
1500 Kerzen 6 Pf. p. Std.
Millionen Kerzen im Betrieb.
Kinley Licht- u. Apparate-
bau-Gesellschaft m.b.H., Frankfurt a.M.
Feuille d'Avis de Neuchatel 1906 Kinley Licht
Feuille d'Avis de Neuchatel 1906:
Werbeanzeige von 1906. Kinley-Licht und Apparatebau - Gesellschaft Francfort s/M

Economie de 500 % sur la lumière electrique à arc
Lumière- Kinley

Lumière au pétrole comprimé absolument sans danger pour
FABRIQUES, ATELIERS
GARES, RUES, PLACES
Lampes montantes
transportables
Demander les prospectus et les
listes de références
 350 bougies 2 cent. par heure
 800 bougies 4 cent. par heure
1500 bougies 6 cent. par heure

Kinley-Licht und Apparatebau - Gesellschaft, m. b. H.
FRANCFORT s/M
Livraison par la fabrique de Dübendorf - Zurich
Représentant général: J. Weill-Olff, Bâle.

Lettre de Fleurier - 3. mars 1906


L’électricité est en usage depuis une dizaine d’années dans les localités industrielles et populeuses du vallon, et depuis dix-huit mois dans nos villages agricoles, plus lents dans leurs évolutions.

Or voici qu’un éclairage plus moderne fait son apparition chez nous. C’est la lumière Kinley, installée dans le rez-de-chaussée de la nouvelle fabrique Ch. Jequier-Borle, magnifique construction de 50m. de long, et très élégante de lignes, qui dresse ses grandes murailles toutes blanches au bord de la ligne du régional la séparant de la fabrique d’allumettes. La fabrique Renfer en possède aussi deux lampes, posées tout récemment.

Nous avons eu l’autre jour, grâce à l’amabilité de M. Ch. Jequier, l’occasion d’admirer de près cette lumière, d’une intensité sans pareille. Elle est produite par 11 lampes à arc, de 700 bougies chacune, munies de becs Auer à gaz de pétrole, et illuminant comme en plein midi un espace de 450 m² environ. D’après les constatations faites au bureau, chaque lampe consomme en effet pour 4 centimes de pétrole par heure, chiffre indique par le fournisseur.

La lumière Kinley existe déjà à la fabrique d’automobiles de Saint-Blaise, où on l’adopte aussi pour les nouvelles constructions que nécessite l’agrandissement de l’entreprise ; c’est dire qu’on en est très satisfait, comme intensité et comme bon marché.

Elle se produit dans l’appareil même, et d’une manière très simple. Un récipient à pétrole, pareil à un seau ordinaire, communique avec un réservoir de la grandeur d’un petit fourneau de fonte ; le pétrole est pompé et filtré dans le récipient pour arriver à ce réservoir où l’on introduit de l’air, comme dans un pneu, pour faire pression. Le pétrole circule alors jusqu’aux lampes par un tout petit tuyau flexible de 4 mm. de diamètre intérieur ; on adapte aux lampes, pour un instant, un allumeur à esprit de vin, et le pétrole, par sa propre chaleur, se transforme en gaz qui s’enflamme sous un ou plusieurs manchons à incandescence. La lumière dépasse alors celle d’une bonne lampe à arc électrique.

La consommation de pétrole est des plus minimes, environ 100 gr. par 250 bougies ; grâce au mélange d’air, il n’y a ni odeur ni fumée, et la sécurité est absolue, car le gaz ne se produit qu’au fur et à la mesure de la combustion, et n’est jamais emmagasiné, ce qui garantit contre toute explosion.

La lumière Kinley est déjà employée avec succès dans tous pays du globe pour l’éclairage des gares, rues et places publiques, églises, fabriques, chantiers, jardins, etc. Elle s’utilise dans les lampes à arc, des lanternes comme celles des réverbères, des lampes industrielles, des lampes élégantes pour appartements, des lampes portatives de table, des appliqués.

Un bruit léger, auquel on s’habitue si bien qu’on ne le remarque plus, accompagne la combustion. Une lampe à un manchon donne 350 bougies, à 2 manchons 700 bougies, et à 2 manchons plus grands 1500 bougies.

Comme économie, la lumière Kinley est 10 à 30 fois moins coûteuse que tout autre éclairage ; pour 2 centimes à l’heure elle donne 250 bougies. L’installation de la fabrique ayant coûté 1400 fr., revient environ à 18 fr. par 100 bougies.

Ces détails, fastidieux peut-être pour quelques lecteurs, intéresseront certainement les fabricants, industriels, communes, sociétés, en quête de procédés nouveaux, ou n’étant pas à proximité d’une usine électrique.

 · 
La Federation Horlogere 1904
La Fédération Horlogère 1906:
Werbeanzeige von 1904.

Feuille d'Avis de Neuchatel 1903 Kinley Licht
Feuille d'Avis de Neuchatel 1903:
Werbeanzeige von 1903.

Warenzeichen Mc. Kinley
Markenanmeldung von 08. Juli 1907: Mc. Kinley.
Mc. Kinley

Nr. 101512. K. 13445/4. Kinley-Licht- & Apparatebau-Gesellschaft mit beschränkter Haftung, Frankfurt a.M., Anmeldung vom 8.7.1907. Eintragung am 8.10.1907.
Geschäftsbetrieb: Herstellung und Vertrieb von Beleuchtungs- und Heizungs-Gegenständen.
Waren: Lampen, Laternen, Lyren, Beleuchtungs- und Heiz-Apparate, Brenner, Glühlichtkörper, Behälter für flüssige Brennstoffe, Zubehörteile, nämlich Vergaser, Vergaserdüsen, Ersatzteile von Beleuchtungs- und Heizungs-Gegenständen, Pumpen, Winden.

 

Nach oben

 

Daten, Vermerke, Einträge und Patente von Kinley Licht, Ulmann & Co., Philipp Ulmann, Henry Seligmann
  angem. patent. ab veröffentl. Beschreibung Anmelder  
US768352A 28. Sep 1901 23. Aug 1904   Hydrocarbon Burner Philipp Ulmann, Zurich, Switzerland  
CH23494/386 5. Jul 1902     Brenner für flüssigen Kohlenwasserstoff, Zusatzpatent ULMANN & Co., in Zürich (Schweiz)  
CH28726 27. Aug 1903     Glühlichtbrenner für flüssige Kohlenwasserstoffe Ulmann & Co., in Dübendorf (Schweiz)  
CH30648 6. Mai 1904     Blau-Brenner für flüssigen Kohlenwasserstoff Ulmann & Co., in Dübendorf (Zürich, Schweiz)  
AT28107B 3. Nov 1904 15. Dez 1906 10. Apr 1907 Blaubrenner für flüssige Kohlenwasserstoffe KINLEY-LICHT & APPARATEBAU Gesellschaft m.b.H. in Frankfurt a. M.  
GB190508653A 22. Apr 1905     Improvements in Bunsen Burners for Liquid Hydrocarbons Philippe Ulmann and Henry Seligman trading as Ulman & Co, of Dübendorf near Zurich, Switzerland Bezug CH Patent 06.05.1904
  1905     Bestätigter Eintrag im Adressbuch von Frankfurt am Main: Mainzer Landstraße 168 Geschäftsführer: H. Seligamnn, P. Ulmann  
FR353697A 25. Apr 1905 5. Jun 1905 18. Sep 1905 Brûleur à flamme bleue pour hydrocarbure liquide KINLEY-LICHT & APPARATEBAU Gesellschaft m.b.H. résidant en Allemagne Bezug CH Patent 06.05.1904
US824268A 27. Apr 1905 26. Jun 1926   Bunsen Burner for Liquis Hydrocarbons PHILIPP ULMANN, of Frankfort-on-the-Main, Germany, Assignor to the firm of KINLEY-LICHT & APPARATEBAU GESELLSCHAFT M.B.H., of Frankfort-on-the-Main, Germany#  
DE175202   10. Jun 1904 27. Sep 1906 Blaubrenner für flüssige Kohlenwasserstoffe KINLEY-LICHT UND APPARATEBAU-GESELLSCHAFT m.b.H. in Frankfurt a. M. Bezug CH Patent 06.05.1904
101512 1907     Mc Kinley (Markenanmeldung)    
  1910     Bestätigter Eintrag im Adressbuch von Frankfurt am Main: Mainzer Landstraße 168 Firma in Liquidation: Liquidator Albert Gaertner  

 

Nach oben

 

© 2014 Erik Leger